antimondialiste

[ louvoyer : naviguer en zigzag à contre vent ]

02/06/2008

Loi OGM : la fin de partie n’est pas sifflée

Classé dans : désintoxicant, libertés, santé, écologie @ 11:49

Texte maudit pour tous les partis politiques qu’il divise, « meilleur texte au monde qui encadrera les OGM de la manière la plus rigoureuse et la plus protectrice possible » pour J-L Borloo, « la fin du bio » pour Yves Cochet, « la consécration du droit à contaminer » et « une trahison de plus » pour les collectifs anti-OGM, la loi votée par les parlementaires le 22 mai ne fait pas l’unanimité. Dans une confusion qui ouvre la porte à tout et à son contraire, elle semble vouloir figer des rapports de force encore mouvants et des débats non clos au sein de la société française.

Sur les quatre plantes OGM actuellement cultivées dans le monde, toutes insecticides ou résistantes aux herbicides, une seule était prioritaire pour l’industrie semencière en Europe. Le coton n’y pousse qu’à la marge, le soja et le colza y sont pénalisés par les accords commerciaux qui lui imposent d’importer ses protéines. Seule la culture du maïs a été autorisée dès 1998. Dix ans après, elle ne s’est développée qu’en Espagne.

En France depuis plus de dix ans, le combat acharné des faucheurs volontaires, les mobilisations des associations environnementales et le refus constant des OGM par les consommateurs ont bloqué les plans des semenciers. Après deux grèves de la faim, les éclats du Grenelle et une mobilisation tardive du monde politique, aucun OGM n’est autorisé à la culture en 2008. Seuls quelques essais pluriannuels déjà autorisés en 2007 pourront se poursuivre. Les chiens de garde du lobby semencier récemment sortis de l’ombre ont été priés de rejoindre leur niche pour laisser passer le moratoire : à quoi bon prendre le risque politique d’imposer aux français qui n’en veulent pas la culture d’un OGM américain de plus en plus contestée, en fin de carrière commerciale, et dont la fin du brevet qui la protège est proche ? Pour les prochaines années, la loi ne résout rien et renvoie à Bruxelles la plupart des débats importants…

sur monde solidaire : http://www.monde-solidaire.org/spip/spip.php?article4763


les photos et vidéos de ce site sont disponibles sous un contrat Creative Commons.

Le contenu de ce site est entièrement sous licence libre GFDL (Gnu Free Documentation License)

le loup voyou est optimisé pour tous les navigateurs (firefox, opera, safari etc.) sauf internet explorer...

Propulsé par WordPress