antimondialiste

[ louvoyer : naviguer en zigzag à contre vent ]

25/03/2009

Hacker Space Festival #2 du 26 au 30 juin 2009

========================================================================
           Le /tmp/lab annonce le second Hacker Space Festival
                         (Paris, 26-30 Juin 2009)
========================================================================

Hacker Space Festival 2009 | Appel à contribution

En 2008, nous avons organisé HSF[1] au pied levé, comme une rencontre
ad-hoc de réseaux liés aux hackerspaces, à la recherche technique et
aux créations artistiques qui en émergent et aux questionnements
sociaux qui en découlent. Cette expérience soudaine s'avéra un immense
succès, tant sur les plans de l'organisation auto-gestionnaire que de
la qualité des intervenants, des rencontres et de l'ambiance chargée
d'une émotion palpable, de celle dont on dessine les plus beaux
souvenirs.

L'édition 2008 a généré une émulation forte en France, du fait de son
rôle historique de première rencontre officiellement consacrée au hack,
mais aussi en Europe avec la création du Hacker Space Bruxelles[2] dans
la foulée et le rapprochement avec The Fiber à Amsterdam et le réseau
hackerspaces.org[3]. Les initiatives d'ouverture d'espaces à Grenoble
ou Lille, ou l'annonce de la conférence FrHack[4] témoignent d'un
engouement réel dans une communauté des hackers Français vouée encore à
"l'underground" il y a peu. Nous saluons ces initiatives et leur
diversité !

Bien vite nous avons voulu réitérer l'expérience HSF : toutefois, il
était hors de question d'institutionaliser cette zone autonome
temporaire, ni d'en faire un ersatz de la précédente édition, ni encore
de la parer d'une aura "élite" ou "underground". Au contraire, nous
désirons ardemment; et notamment prolonger les explorations en tous
sens de domaines encore peu connus (voir plus bas) et privilégier la
rencontre et le partage autour d'expériences aux confluences de l'art,
de la technologie et de la politique.

La crise financière mondiale, la déliquescence de la démocratie en
Europe, l'obscurantisme, la paranoïa, l'inculture qui président à la
législation (Loi Internet et Réaction, euh, Création[5][6]) semblent un
terrain fertile à l'élaboration sensible de nouvelles formes de vies
(sociale...). Hâtons-nous de nous reposer quelques jours dans la liesse
et l'extase pour respirer un grand bol de liberté sous les parfums
indélicats de l'usine de médicaments voisine !

Car si l'espace public se réduit telle une peau de chagrin, où chaque
pas de côté devient un pas suspect, et ce, dès le plus jeune âge
(détection des comportements déviants en école maternelle), où se
déplacer sans téléphone portable devient suspect (salut à toi Julien
Coupat[7], prisonnier politique Français, en France !), il est bien un
domaine que le Léviathan a bien du mal à circonscrire et pour cause :
celui du sensible. Même les tentatives désespérées de l'Etat pour
empêcher l'expression libre et prémonitoire du sens (salut à toi la
Demeure du Chaos[8] !) ne peuvent rien contre un rire aux éclats ou un
regard complice, un baiser sensuel ou une explosion de couleurs.

La sensibilité, pourrait-on dire, est ce qui reste à l'homme lorsqu'il
n'a plus rien et le différencie de la personne morale ou de
l'institution qui en sont par essence dénuées. Ainsi, l'art reste
définitivement l'espace public à partager entre humains, et seulement
entre nous. Et s'il reste le dernier espace public à partager, nous
vous proposons de l'explorer et de l'investir lors de la prochaine
édition du Hacker Space Festival, du 26 au 30 juin à Vitry sur
Seine[9].

========================================================================
  Discours d'ouverture : Sergey Grim et Larry Fake avec Eric Schmoudt
                Groogle Summer of Crode, Koh Lanta Style
       "VLC, je vote pour toi car tu as vraiment merdé quand..."

========================================================================
== W A N T E D =========================================================

Focaliser sur les solutions plutôt que sur les problèmes.

 * La frontière finale (du hardware) : FPGA ouverts, reverse engineering
 * Designer Religions et les systèmes créatifs de croyance
 * WiFiDoors, conception, piratage et infection des systèmes WiFi intégrés
 * Reverse engineering d'équipements de réseaux télécoms : MSC, STP,
   commutateurs...
 * Attaques algébriques et autres attaques cryptographiques modernes
 * Drones autonomes, parasitaires et viraux
 * Essaims pour la réalité augmentée ou infectée
 * Auto-réplicateurs / auto-fabrication
 * Pénétration de systèmes embarqués : histoires et recettes
 * Réalisations plutôt qu'idées
 * Hacking et capture de FPGA & ASIC
 * Nuage+Vie privée+Logiciel Libre = le meilleur des mondes possibles ?
 * Vêtements anti-explosifs
 * Apps et hacks radio : réseaux maillés en fréquences radios couches I-III
 * Bases de données et vie privée
 * Licences et contenus ouverts : problématiques et éthiques
 * Relations institutionnelles: Lobbying ou Lèche ?
 * Protection contre les armes non-léthales (vestes anti-tasers)
 * Survivre à l'époque du Ministère de l'Immigration et de l'Identité
   Nationale
 * Visite impromptue d'un asile psychiatrique
 * Solutions libres pour la production médiatique historique(TM) (TV,
   radio, presse, DRM)
 * Capteurs de gaz et repères environnementaux
 * Construire un hackerpspace sans argent
 * Piratage de réseaux satellitaires à usage militaire : des oiseaux
   tirés en plein vol
 * Autres sujets de recherche sur la sécurité ou l'insécurité
 * Université et hackers
 * Chimie organique et fermentation
 * Une nourriture saine dans un environnement pollué
 * Production d'énergie à faible conséquence et recyclage
 * Le sandwich médiatique : des couches de merde font-elles de la bonne bouffe ?
 * Déconstruire Carla Sarkozy
 * La fabrique des tricots à faire soi-même
 * Des signes de vie dans le dépôtoir industriel
 * Hallucinogènes et informatique : peut-on programmer sous acide ?
 * Réseaux maillés (Wireless BattleMesh Royal !)
 * Sabotage légal : lorsque la démocratie nous réclame

Et tout ce qui n'entre pas dans les cases.

========================================================================
== P R O P O S E R =====================================================

Envoyez vos propositions à HSF2009-CFP@lists.tmplab.org

+ Type de la proposition :

 1. conférence (45min. de présentation + 10min. pour les questions)
 2. atelier / workshop / demo (30min. à 2 heures)
 3. installation / performance (musique, plastique, son, vidéo)

Des lightning talks pourront être proposés et organisés jusqu'au
dernier moment, selon la place disponible, sur le modele BarCamp ou
Blitz Conference.

+ Information requise :

 * Titre de la proposition
 * Type (cf. ci-dessus)
 * Langage : Français ou Anglais
 * Nom du présentateur
 * Affiliation (organisation / compagnie)
 * Courte biographie
 * Résumé (5 à 10 lignes)
 * Sujets / mots-clés
 * Inclus une démo ? OUI | NON
 * Release durant le festival ? OUI | NON
 * Connexion nécessaire à l'Internet ? OUI | NON

+ Format acceptables

 * Open Document
 * PDF
 * Plain Text
 * RTF

+ Agenda

 * début des propositions    : maintenant
 * fin des propositions      : 01 mai 2009
 * notification de sélection : 07 mai 2009
 * publication du programme  : 15 mai 2009

+ Critères d'évaluation des propositions :

 1. Sujet innovant
 2. Technologie ouverte
 3. Démonstration / Live
 4. Reproductibilité DIY
 5. Potentiel jouissif

Le comité de programmation ressemble plus ou moins à celui de HSF2008
Voir : http://hackerspace.net/committee

========================================================================
== L I E U  ============================================================

/tmp/lab
6 Bis rue Leon Geffroy
94400 Vitry sur Seine
France

http://hackerspace.net/directions

========================================================================
== P A R T I C I P E R =================================================

Email  : http://lists.tmplab.org/listinfo.cgi/hsf2009-talk-tmplab.org
CFPmail: HSF2009-CFP@lists.tmplab.org
IRC    : irc://irc.freenode.net/frlab
Jabber : xmpp:hsf2009@space.cepheide.org?join
Wiki   : http://hackerspace.net/hsf2009

========================================================================
== L I E N S ===========================================================

Le CFP est disponible en ligne à http://hackerspace.net/cfp

[1]  http://hackerspace.net/hsf2008
[2]  http://hsb.wikidot.com/
[3]  http://hackerspaces.org/
[4]  http://www.frhack.org/
[5]  http://jaimelesautistes.fr/
[6]  http://laquadrature.net/
[7]  http://fr.wikipedia.org/wiki/Julien_Coupat
[8]  http://www.demeureduchaos.org/
[9]  http://hackerspace.net/

Posté par hellekin.


24/03/2009

RMI et RSA : jeunes chômeurs et précaires, faites valoir vos droits, portons plainte

Classé dans : désintoxicant, exclusions, politics, précarités @ 20:11

20 ans déjà que le RMi est interdit aux moins de 25 ans. Cela nous a coûté des millions d’heures de travail sous payées (le SMIC horaire, en CDD ou en CDI) et non payées (les stages), des dizaines de milliers d’années de prison et une précarisation générale que les chômeurs (mais qui ne l’est pas, à un moment où un autre ?), les formés et tous ces jeunes entrants dans le salariat, ont subi et subissent encore au premier chef.

L’article qui suit dresse un tableau utile. Encore faut-il préciser ce qu’il en est du côté de l’assurance-chômage : les contrats à durée déterminée représentent 70% des embauches pour une durée moyenne de 2 mois. La majorité des chômeurs ne sont donc pas indemnisés par l’Unedic, et ces jeunes, plus fréquemment confrontés à la discontinuité de l’emploi et pour des durées plus brèves que la moyenne sont encore plus souvent dépourvus de ressources en provenance de l’assurance-chômage. Ce n’est pas la prime annuelle de 500 euros pour qui à été employé deux mois annoncée par Sarkozy qui changera cette donne…

A lire sur CIP-IDF: www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4293


Ecole maternelle : les gendarmes sont entrés dans l’établissement

Vendredi 6 février 2009 à 11h00 les gendarmes sont entrés dans l’établissement dont j’assure la direction, ils ont traversé la cour au milieu des élèves et ont demandé à me parler au sujet d’un élève. Les gendarmes m’ont interrogée sur le comportement, l’assiduité et la tenue vestimentaire de cet élève.

Je suis directrice d’une école maternelle, cet élève est en petite section, il n’a que trois ans.

Je me permets de vous adresser cette lettre car que je suis encore choquée de cette intrusion et des questions posées, relevant beaucoup plus d’appréciations que de remarques reposant sur des faits réels constatés. Comment le comportement d’un élève dans la structure école, peut-il être interprété à l’extérieur par des personnes non qualifiées ?

Jamais les gendarmes n’ont fait allusion à une suspicion de mauvais traitement à l’encontre de cet élève, ils ne m’ont pas plus questionnée sur ses propres représentations de sa vie à la maison ou à l’école. Que voulaient-ils me faire dire en m’interrogeant sur son comportement, son absentéisme ou sa tenue vestimentaire ? Cet enfant ne pose aucun problème au sein de l’école…

Sur HNS-info : www.hns-info.net/spip.php?article17769


14/03/2009

Panoramique du palais de Bûndî

Classé dans : photographie @ 10:17

bundipalace1

Vues du palais du maharadjah de Bûndî, dans l’état du Rajasthan. La ville de Bûndî est aussi connue pour avoir été le lieu où Rudyard Kipling a écrit son roman Le Livre de la jungle. Sur Khepra Photoblog : khepra.free.fr/khepra_photoblog/index.php?/category/92.

Photos et montage panoramique réalisés par Sté.


Qualité de l’eau : les résidus de médicaments, risque émergent pour la santé

La présence de médicaments à l’état de traces dans l’eau a été mise en évidence par de nombreuses études. Si leur impact écologique est avéré, les conséquences sanitaires pour l’homme suscitent de nombreux débats puisqu’il apparaît malaisé de les distinguer de ceux liés à l’exposition à de nombreux autres polluants. Reste que les mesures réglementaires aujourd’hui en vigueur apparaissent très insuffisantes en la matière.

Un rapport de l’Académie de pharmacie publié en septembre 2008, puis le colloque organisé par le ministère chargé de la santé en octobre de la même année, ont actualisé le débat récurrent sur l’impact sanitaire des résidus médicamenteux présents dans l’eau…

A lire sur Les eaux glacées du calcul égoïste : www.eauxglacees.com/Qualite-de-l-eau-10-les-residus-de/a>


La guerre à la drogue a échoué : c’est l’Europe qui le dit

Classé dans : culture de la peur, désintoxicant, libertés, politics, santé @ 09:23

« Un monde sans drogues c’est possible. » Vertueux slogan derrière lequel se rangèrent, en juin 1998, au siège de l’ONU, les chefs d’Etat du monde entier, promettant rien moins que d’éradiquer en dix ans pavot, coca et cannabis de la surface du globe.

C’est pour évaluer, et éventuellement adapter, cette énième « guerre à la drogue » que se réunit ce mercredi à Vienne, après une année de réflexion, la Commission des stupéfiants de l’ONU, sorte de Parlement mondial de la lutte contre les drogues.
« La majorité des dommages observés proviennent des politiques menées, plutôt que des drogues elles-mêmes »

Autant dire qu’à la veille de cette importante réunion, la publication, mardi, par la Commission de Bruxelles, de son « Rapport sur les marchés mondiaux des drogues illicites (1998-2007) » fait plutôt désordre. L’économiste américain Peter Reuter, du think tank Rand, qui a mené les travaux, y conclue en effet :

« Aucun élément ne permet de dire que le problème des drogues a reculé sur la période 1998-2007. [...] La situation s’est plutôt améliorée dans les pays riches, mais a empiré dans les pays en transition. »

Sur Rue89 : www.rue89.com/droguesnews/2009/03/11/la-guerre-a-la-drogue-a-echoue-cest-leurope-qui-le-dit


12/03/2009

Areva bâtit son royaume au cœur du désert

Classé dans : désintoxicant, nord/sud, santé, écologie, énergies @ 11:19


Areva bâtit son royaume au cœur du désert
Le groupe français exploite depuis quarante ans les mines d’uranium à Arlit. Si sa présence est un atout pour l’économie locale, elle laisse cependant à désirer sur le plan de l’environnement.

Areva est le groupe nucléaire français qui construit en ce moment des centrales dans toute l’Europe et doit piloter le développement du nucléaire britannique. Depuis quarante ans, il exploite les mines d’uranium du nord du Niger à partir de sa base d’Arlit. Quand on entre dans la ville, on a un peu l’impression d’être dans un film de série B des années 1950 sur la fin du monde. Arlit est entourée d’un désert formé non pas des belles dunes ondoyantes des magazines de voyage, mais d’une vaste étendue de plaine aride balayée par les tempêtes de poussière orange venues du Sahara…

Sur le Courrier international : www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=95551


11/03/2009

APPEL HADOPI : «black-out» du Net français

HADOPI - Le Net en France : black-out

Devant le ridicule d’un gouvernement qui s’entête à vouloir déconnecter du Net des familles entières sans preuves valables ni procès, la Quadrature appelle les citoyens épris de liberté à procéder au « black-out » de leurs sites, blogs, profils, avatars, etc. Comme en Nouvelle-Zélande, seul pays avec la France où la « riposte graduée » devait être imposée par la loi, pour finalement être repoussée : pour protester contre cette loi imbécile et sa « liste blanche » de sites autorisés, le Net français doit agir et se draper de noir.

APPEL HADOPI : «black-out» du Net français sur La Quadrature du Net : www.laquadrature.net/fr/APPEL-HADOPI-blackout-du-net-francais

Posté pas Cyrille.


Une liberté d’esclaves ?

Nous sommes fiers d’appartenir à des sociétés démocratiques où la liberté est affichée au fronton de nos mairies.

Nous nous battons, à juste titre, contre les atteintes de plus en plus nombreuses à cette liberté politique. Mediapart fait partie de ce combat.

Mais nous en oublions la principale (parce que la première) remise en cause. La liberté que le “progrès” nous avait permis de gagner. La liberté par rapport à la nécessité vitale qui faisait espérer une société du “temps libre” (à ne pas confondre avec le loisir qui n’est que la consommation, autre face du travail).

Quelle est la liberté des employés ou inemployés que nous sommes devenus, citoyens des pays développés et émergeants ?

Une liberté d’esclaves qui ne se rendent même plus compte qu’ils ont aux chevilles des fers certes beaucoup plus doux mais beaucoup plus solides : ceux du tout travail et du tout consommation ! …

sur l’Actualité de Hannah Arendt : tto45.blog.lemonde.fr/2009/03/07/une-liberte-d%e2%80%99esclaves/


La vitamine C, un anticancéreux méconnu ?

Classé dans : désintoxicant, santé, sciences et technologies @ 09:54

L’idée que l’acide ascorbique puisse avoir des vertus anticancéreuses n’est pas nouvelle. En son temps, Linus Pauling (le « papa » de la vitamine C, prix Nobel de Chimie 1945) avait suggéré un tel rôle pour des doses élevées supérieures à 2 grammes par jour. Pourtant les études menées depuis aussi bien chez l’animal que chez l’homme ont donné des résultats contradictoires.

« Nous apportons aujourd’hui la preuve des propriétés anti-prolifératives et donc anticancéreuses de l’acide ascorbique » explique Michel Fontès directeur du laboratoire Thérapie des Maladies Génétiques de l’Université de la Méditerranée à Marseille. Son équipe a en effet pu démontrer que l’acide ascorbique avait une action inhibitrice sur les gènes impliqués dans la prolifération cellulaire…

Sur le NouvelObs.com : tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/fondamental/20090219.OBS5415/la_vitamine_c_un_anticancereux_meconnu_.html


Tata Nano: un cauchemar social et environnemental

Classé dans : consommation, désintoxicant, nord/sud, écologie @ 09:53


Le groupe Tata vend “la voiture la moins chère du monde” à 1500 euros!

Depuis le temps qu’on le dit que l’automobile est en train de détruire la planète… le coup de grâce pourrait bien venir d’Inde où le groupe industriel Tata Motors propose la “voiture la moins chère du monde”, la “Nano”, qui a tout de la voiture ultra low-cost.

[...]

La bagnole à 1.500 euros va désormais envahir les pays en voie de développement accéléré, comme l’Inde et la Chine par exemple. A 5.000 euros, elle risque bien aussi de rafler la mise dans les pays occidentaux face à des constructeurs complètement dépassés et proches pour certains de la faillite. Des licenciements sont encore à prévoir dans l’industrie automobile… En effet, si des constructeurs comme Peugeot ou Renault n’arrivent déjà pas à faire de profits sur leurs petits modèles, l’arrivée de la Nano risque bien de les achever.

En bref, la Nano semble préparer un cauchemar social et environnemental. A ce prix-là, la voiture devient accessible au plus grand nombre… un petit pas pour la démocratie et un grand pas pour la destruction de la planète…

A lire sur Carfree France : carfree.free.fr/index.php/2009/03/01/tata-nano-un-cauchemar-social-et-environnemental/


Allô, t’es où ?

Selon un rapport de l’ONU repris par “The Guardian”, plus de 60 % des Terriens possèdent désormais un portable. Un chiffre qui a notamment explosé durant les trente derniers mois… et modifié considérablement les modes de vie dans les pays émergents. On vous explique tout, ne quittez pas.

C’est sans doute, désormais, la phrase la plus prononcée au monde : « Allô, t’es où ? ». Un petit bout de phrase qui résonne dans toutes les langues, tous les dialectes de la planète, maintenant que le téléphone portable s’est élevé au rang incontesté d’outil de communication numéro un, absolument partout…

Sur Télérama : www.telerama.fr/techno/allo-t-es-ou,40233.php


Etre obèse c’est aussi risqué que fumer

Classé dans : consommation, désintoxicant, liberté de fumer, santé @ 09:50

L’obésité en fin d’adolescence engendre le même risque de décès prématuré qu’une consommation régulière de cigarettes, selon une étude suédoise publiée dans le British medical journal.

Des chercheurs de l’Institut Karolinska et de l’université d’Uppsala (Suède) ont analysé des données relatives à 49 321 hommes nés entre 1949 et 51 et qui ont subi des tests médicaux entre 1969 et 1970 dans le cadre de leur service militaire. A cette époque, seuls 2 à 3% des jeunes suédois échappaient à la conscription (en raison d’handicaps sévères ou de désordres congénitaux) si bien que ces informations concernent pratiquement l’ensemble d’une classe d’âge. Les sujets ont été suivis sur une période d’environ 38 ans, au cours de laquelle 2 897 sont décédés.

Les analyses ont révélé que pour les personnes qui étaient en surpoids (IMC entre 25 et 30) lors des examens, le risque de décès prématuré était plus important d’un tiers que chez les sujets présentant un poids normal…

A lire sur le NouvelObs.com : tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/sante/20090227.OBS6631/etre_obese_cest_aussi_risque_que_fumer.html


Menaces sur les produits bio : producteurs et consommateurs réagissent

Classé dans : consommation, désintoxicant, santé, écologie @ 09:49

Des produits bio contenant des OGM ou des pesticides… Ce n’est pas très grave aux yeux de la Commission européenne qui, depuis le 1er janvier 2009, a mis en place un nouveau label « Agriculture biologique » bien plus laxiste que la label français AB. Des paysans et des associations de consommateurs ont décidé de créer, ensemble, leur propre marque garantissant la qualité des aliments bio…

A lire sur Basta ! : www.bastamag.net/spip.php?article473


Le changement climatique: il est temps de poser des questions…

Classé dans : désintoxicant, écologie @ 09:48

Le changement climatique est la principale menace environnementale à laquelle la planète fait face. Notre Terre se réchauffe et le climat est chamboulé. De nombreux scientifiques s’accordent sur ce point. Nous savons que le problème trouve son origine dans l’augmentation des gaz à effet de serre, tels le CO2 , dans l’atmosphère.
Tout le monde peut et doit œuvrer au changement: il faut que chacun intervienne pour stopper la hausse mondiale de la température. Mais la gravité de la menace ainsi que sa complexité réclament une action plus énergique. Un programme doit être élaboré qui assure une réduction importante des émissions, dans différents secteurs dont lisolation, les transports, l’énergie et l’agriculture.
Nous ne pouvons laisser ceci à la seule responsabilité individuelle du citoyen, ou aux lois du marché…

The Big Ask : thebigask.be/fr/node/7

Posté par xmx.


Areva au bord de la faillite : l’argent public ne doit pas renflouer l’industrie nucléaire

Publication des comptes 2008 d’Areva

Pertes colossales sur le chantier de l’EPR de Finlande, facture de 2 milliards du fait du départ de Siemens, plusieurs investissements insensés aux USA, 60% de baisse en bourse en quelques mois, Areva est au bord de la faillite. L’industrie nucléaire française est sinistrée et ne doit pas être renflouée par l’argent public, lequel doit aller aux énergies renouvelables.

L’entreprise nucléaire Areva publie ce soir ses comptes pour l’année 2008. D’ores et déjà, on peut annoncer que ce supposé « fleuron » de l’industrie française est au bord de la faillite et attend que ce soit l’argent public qui, une nouvelle fois en France, vienne au secours d’une industrie nucléaire défaillante.

[...]

Incapable de reconnaître son échec programmé, Mme Lauvergeon est lancée dans une fuite en avant insensée qui a toutes les chances de se terminer par un désastre industriel et financier. Hélas, Areva étant détenue par l’Etat, ce sont les citoyens de France qui paieront la note le moment venu. Il est encore temps de mettre un coup d’arrêt à cette folie, et d’empêcher M Sarkozy d’utiliser l’argent public pour renflouer Areva. Comme le fait M Obama aux USA, c’est dans les économies d’énergie et dans les énergies renouvelables qu’il faut investir.

Sur le site du Réseau Sortir du nucléaire : www.sortirdunucleaire.org


La réponse au Philippe Torreton : RMIste,

Bref, pour résumer, dans mon genre, je ne suis pas un « RMIste point ». Je suis plutôt un RMIste Virgule.

Et mon genre, qui est un genre c’est à dire qu’il regroupe un ensemble d’êtres ayant la même origine ou liés par la similitude d’un ou de plusieurs caractères, ne connaît pas de  » RMIste point « , contrairement à ce que vous vous permettez de dire.

Si vous vouliez nous faire gober que vous êtes au courant des réalités, que vous compatissiez avec notre pauvre condition, et que vous n’êtes pas coupé de votre base, c’est raté.

A l’ouest, vous l’êtes, et complètement Philipaccio le Condescendant.

Maintenant, j’aimerais revenir sur un point de politique.

Que vous vous vouliez « rappeler à cette droite qui sous couvert de pragmatisme économique, au nom d’un bon sens dont elle seule serait dépositaire, en profite pour saccager tout ce qui ressemble de près ou de loin à de l’autonomie de pensée, à l’indépendance d’esprit, tout ce qui ressemble à de la solidarité, à l’esprit mutualiste, à l’égalité des chances pour chacun. Aux services publiques… « , et bien soit.

Mais qu’après ce rappel, enflammé et révolté, vous en profitiez pour nous servir une « soupe originelle » des plus dégueulasse, injuste et en contradiction totale avec ces « grandes idées », c’est une honte…

A lire sur le site de la coordination des intermittents et précaires, CIP-IDF : www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4291


05/03/2009

La Cnil bleu horizon

Sarkozy l’avait promis-juré pendant sa campagne présidentielle de 2007 : il allait « renforcer les moyens de la Cnil pour qu’elle puisse répondre efficacement à ses missions« … C’est chose faite : mais au lieu de crédits sonnants et trébuchants, le « renforcement » en question est surtout doctrinal et consiste à injecter des « moyens » humains dans la stricte ligne gouvernementale, en nommant de nouveaux membres très politisés.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés, créée en 1978, c’est ce poil à gratter citoyen institué pour contrôler les dérives et les délires des fichiers informatiques et de la vidéosurveillance, et garantir en principe à tout un chacun un droit d’accès et de vérification. Malgré des moyens en peau de chagrin, c’est encore la Cnil qui a joué cet été les vigies de la démocratie face au nouveau fichier Edvige, version subrepticement élargie de celui des RG. La commission a obligé le gouvernement à dévoiler son projet de fichier tentaculaire recensant élus, syndicalistes, religieux mais aussi membres d’associations, à raison de leurs comportements et de leurs déplacements…

Or la Commission proprement dite est composée de 17 membres répartis comme suit : 2 sénateurs, 2 députés et 2 membres du Conseil économique et social ; et aussi 2 conseillers d’Etat, 2 conseillers à la Cour des comptes et 2 magistrats à la Cour de cassation. Et enfin 5 « personnalités qualifiées » issues de la société civile.

Ce sont justement ces cinq personnalités qualifiées (ou « PQ », sic !) qui viennent d’être renouvelées en février : résultat, elles sont désormais toutes UMP ou apparentées. Parmi elles, le gouvernement a carrément nommé le sénateur Nouveau Centre Jean-Paul Amoudry. Or si la loi a prévu qu’il y ait quatre parlementaires dans la Commission, ce n’est pas pour que l’on y ajoute un cinquième. Cela pourrait même être un cas de violation du texte, voire de transgression de la séparation des pouvoirs !

Deux autres « personnalités qualifiées » appartiennent, elles, directement à l’UMP : Claire Daval, avocate qui a figuré sur la liste de Sébastien Huyghe (député UMP du Nord, par ailleurs membre de la Commission) à Lille. Et Dominique Richard, ex-député de Maine-et-Loire et conseiller régional UMP. Enfin les deux derniers de ces cinq nouveaux membres ont appartenu à des cabinets ministériels sous Balladur : la conseillère d’Etat Isabelle Falque-Pierrotin fut dircab’ adjointe de Toubon à la Culture entre 1993 et 1995 ; et Jean-Marie Cotteret, membre renouvelé depuis 2004, fut conseiller de Méhaignerie, garde des Sceaux.

En ajoutant à ce sympathique « Club des cinq » les trois parlementaires de droite sur les quatre nommés de droit, et en décomptant les deux autres ex-membres de cabinet de droite et un ancien trésorier de l’UDF, cela porte à 11 sur 17 les membres de la Commission d’avance acquis aux positions du gouvernement. Pratique, non ? Mieux, le président de la Cnil depuis 2004, le sénateur du Nord Alex Türk, a composé à sa main la Commission restreinte de 6 membres qui inflige les sanctions. Il y a fait nommer le député UMP déjà évoqué Sébastien Huyghe, qui fut son étudiant à la fac de droit de Lille, ainsi que l’avocate Claire Daval, qui ont figuré tous deux sur la liste aux municipales de Lille…. Autrement dit, deux proches et voisins nordistes sur lesquels Türk a la haute main. Si l’on ajoute Cotteret, également de droite, cela lui fait une majorité absolue dans cette formation restreinte. Verrouillez, cadenassez, il en restera toujours quelque chose.

David Fontaine. Le Canard Enchaîné du mercredi 4 mars 2009.


Déchets nucléaires partout et pour une éternité…

Mines d’uranium : le scandale de la France contaminée

En toute discrétion, dans nos campagnes, à proximité immédiate des villages ou des villes, des déchets radioactifs extrêmement dangereux ont été disséminés, ou ensevelis méthodiquement, depuis des dizaines années.
Pire encore, ils ont parfois servi à construire des routes, des parkings, et même des logements, des écoles ou des aires de jeu pour les enfants… Sans aucune mise en garde sur les risques encourus!
Car entre 1945 et 2001, la France a exploité 210 mines d’uranium sur son territoire. Elles ont produit 300 millions de tonnes de déchets radioactifs qui ont été abandonnés sans mesure de protection ou de surveillance particulière.
Qui sont les responsables? Pourquoi ceux qui ont tenté de donner l’alerte n’ont-ils jamais été écoutés ? Pourquoi l’Etat n’a-t-il pas alerté les riverains? Les populations sont-elles en danger?
Elise Lucet et l’équipe de Pièces à conviction ont mené l’enquête sur ce scandale, au coeur des campagnes et des villes françaises…

Sur le site du Réseau Sortir du nucléaire : www.sortirdunucleaire.org/
Visionnez la vidéo sur le site de France 3 :
programmes.france3.fr/pieces-a-conviction/51415247-fr.php


Peut-on recycler les déchets nucléaires?
Coûts, risques et enjeux de l’industrie du plutonium

Le Réseau « Sortir du nucléaire » publie en janvier 2009 un journal d’information grand public pour dénoncer le mythe du cycle nucléaire, les risques du plutonium et l’imposture du retraitement.

12 pages pour comprendre, de l’uranium au plutonium, que l’industrie nucléaire créée toujours plus de déchets radioactifs alors qu’elle prétend les recycler. Le dossier pointe les risques liés au plutonium et au site français de La Hague. Il donne un aperçu de l’absurdité de la stratégie mondiale de l’industrie du plutonium. Il démonte le mythe de l’énergie nucléaire illimitée véhiculé par la communication des groupes industriels français.

Sur le site du Réseau Sortir du nucléaire : www.sortirdunucleaire.org/


stratégies pour une informatique post-apocalyptique

Classé dans : culture, sciences et technologies @ 10:55

Truce : Experiments in Mosquito / Machine Communication (2009)
Installation Interactive de Robin Meier et Ali Momeni
Spark Festival 2009, Minneapolis, USA

Dans leur publication originale « Flying in Tune: Sexual recognition in mosquitoes » ( voler à l’unisson : la reconnaissance sexuelle chez les moustiques ), Gabrielle Gibson et Ian Russel de l’Université de Greenwich ont découvert un phénomène qui est une vraie source d’inspiration: les moustiques mâles modifient la fréquence de leur bourdonnement pour correspondre à celui de la femelle moustique. Leurs battements d’ailes se synchronisent à moins d’un millième de seconde. Les auteurs suggèrent que ce phénomène facilite la capacité des moustiques à copuler en vol. Nous en profitons pour inviter des moustiques à participer à une chanson, inspirée du Dhrupad, une tradition vocale classique du Nord de l’Inde.

Notre installation explore les interactions musicales entre le moustique et la machine. L’ordinateur produit un son auquel des moustiques vivants se synchronisent. Ensuite, l’ordinateur chante une troisième voix qui répond aux inflexions musicales du bourdonnement des moustiques. Ces trois voix sont plus ou moins en harmonie selon la capacité du moustique à maintenir sa synchronisation avec le signal de stimulation.

L’installation consiste en un dispositif où chaque moustique est équipé d’un haut-parleur qui lui fournit le signal de stimulation acoustique, un micro sensible pour amplifier et enregistrer son bourdonnement, une caméra pour voir de plus près les insectes, un élément cinétique qui permet au moustique de se reposer quelques minutes, et une ampoule qui éclaire l’activité.

La notice de l’installation invitait le public à interagir doucement avec le dispositif moustique/machine de deux façons : en approchant le bout de son doigt à un demi-centimètre du moustique afin de le voir étendre ses pattes comme pour atterrir ou en soufflant dessus car le dioxide de carbone excite le moustique.

Des photos et des sons sur le site de Robin Meier : robin.meier.free.fr/site/?p=38
et sur celui d’Ali Momeni : alimomeni.net/truce

Traduit par sté.


04/03/2009

Le vrai scandale Pérol

Classé dans : anarchisme, désintoxicant, politics, précarités @ 17:02

Les discussions sur la nomination de Pérol, intime de Sarko, à la tête de la banque résultant de la fusion des Banques populaires et des Caisses d’Epargne font l’impasse sur l’essentiel : quelle est la feuille de route que lui confie Sarkozy ?
Certes, on pourrait gloser sur un régime qui se stalinise à vitesse grand V, un régime dans lequel les postes à la tête des « entreprises stratégiques » sont monopolisés par une nomenklatura et où les nominations doivent plus aux accointances personnelles qu’aux compétences. Mais là n’est pas le point le plus important. Ce qui compte, c’est que Sarko a une idée en tête en l’imposant. Il lui a fixé une feuille de route, et elle est aberrante.

Pérol va prendre la tête de cette banque avec une idée fixe, une boussole unique : lui faire suer des dividendes, lui faire cracher du pognon pour les actionnaires. En bon ultralibéral, en bon toutou d’un Sarkozy qui croit que l’argent de l’Etat est le sien, il vient non pas pour faire vivre une entreprise, mais en porte-flingue de l’Etat-actionnaire. Et du coup, en homme de main de l’ensemble des actionnaires…

A lire sur Alternative libertaire : www.alternativelibertaire.org/spip.php?article2620


Nos droits de diffusion valent plus que vos droits et libertés fondamentales!

msg_industrie_divertissement_de_masse1

Sur linuxfr.org : la suite du dessin

Posté par Cyrille.


Pour les prochaines manifs, planquez pancartes et mégaphones

La pénalisation du mouvement social s’apprécie à ce genre de petits détails. Un militant associatif de la Drôme, Pierre Nicolas, avait écopé d’une amende de sheriffs municipaux pour affichage sauvage lors d’une manifestation, en juin 2008. Il vient juste d’être convoqué au tribunal pour ce délit surréaliste. En fait, selon l’auteur des faits qui nous l’a rapporté, le motif du PV est exactement le suivant: «Apposition de publicité sur un immeuble sans l’autorisation du propriétaire». Il participait en juillet 2008, à Crest, à un rassemblement contre la politique de “casse sociale” chère à notre Conducator, en particulier contre le perfide fichier Base-élèves, tant décrié dans ses pages et ailleurs. Et des pancartes avaient été accrochés à certains poteaux. Grave préjudice en effet…

En lisant son histoire racontée par un membre du PCF d’Orléans, on retrouve les ingrédients de l’affaire Hervé Eon, ce manifestant qui a été condamné à 30 euros, mais condamné quand même pour “offense au chef de l’Etat”. Le malheureux avait brandi une pancarte “cass’toi pauv’ con” lors d’un déplacement présidentiel il a fait appel le 4 février. Histoire qui ressemble aussi à celle d’un vendeur à la criée de “l’Humanité Dimanche” sur le marché de la goutte d’or à Paris, verbalisé par la police pour “vente de marchandise sans autorisation”, mais finalement relaxé le 18 février…

Lire l’article sur # numéro lambda # : numerolambda.wordpress.com/2009/02/28/planquez-pancartes-megaphones/


03/03/2009

Internet, une arme des classes moyennes contre les élites médiatiques

La vraie question de fond : une lutte pour le pouvoir et la friction entre classes sociales. L’internet permet l’expression d’une communauté qui ne se sent pas représentée par ses élites, ses journaux. La fracture s’étend jusqu’au coeur des rédactions, elle cisaille les partis politiques etc…

Internet est l’instrument de la revanche des classes moyennes qui voient s’éloigner les perspectives de progression sociale. C’est le media des cols blancs qui se découvrent en voie de prolétarisation et vont s’allier très naturellement avec les professions intellectuelles de plus en plus marginalisées vis à vis du pouvoir économique. Parmi elles, une grande partie des…journalistes.

Ce qui explique que la fracture passe au beau milieu des rédactions et que certains aient besoin de mettre en avant plus que de nécessaire la question d’un contenu devenu “illégitime” (je ne dis pas que cette critique est totalement infondée).

… En vérité c’est une bataille pour la prise de pouvoir autour des fonctions d’intermédiation. Et comme toute lutte qui se veut révolutionnaire, ceux qui la mènent le font au nom du peuple et de la démocratie pour n’instaurer, au final, qu’un système équivalent mais rénové.

La presse traditionnelle menée par des générations ayant précédé l’âge du numérique s’accroche à l’ancien système de pouvoir politique et reçoit une juste rétribution de sa peine. Un salaire bien mérité rendu possible parce que la balance économique leur est encore favorable. Pas sa tendance…

Moralité : pour parvenir à accomplir a révolution numérique au sein de l’industrie de la presse il faut le faire avec l’appui de forces politiques représentatives des aspirations des classes moyennes (pour le moment aucun parti politique ne répond à ce cahier des charges) mais également construire de nouveaux circuits de financement dégagés des influences de l’Etat et de l’industrie traditionnelle…

A lire sur novövision : novovision.fr/?Internet-une-arme-des-classes


les photos et vidéos de ce site sont disponibles sous un contrat Creative Commons.

Le contenu de ce site est entièrement sous licence libre GFDL (Gnu Free Documentation License)

le loup voyou est optimisé pour tous les navigateurs (firefox, opera, safari etc.) sauf internet explorer...

Propulsé par WordPress