antimondialiste

[ louvoyer : naviguer en zigzag à contre vent ]

06/06/2005

Un pays sans miroirs

Classé dans : désintoxicant, politics @ 10:31

Tout au long de la campagne, quand on devait se fader à longueur de journée, sur toutes les antennes et dans les colonnes de tous les journaux (rappelons que seuls l’Huma, Politis, Regards et le Monde diplomatique avaient pris position pour le non) les inepties et les injures des éditorialistes oui-ouistes, on se consolait avec cet espoir confus, à peine formulé: si le non passe, alors, ils comprendront… Avec le recul, évidemment, c’était d’une naïveté inouïe. Mais à quoi d’autre pouvait-on se raccrocher, puisque le suffrage universel était le seul moyen d’expression dont disposait ce peuple muet, condamné au seul rôle de cible «pédagogique», pour répliquer à ceux qui l’admonestaient avec tant de docte suffisance? Il y avait aussi le courrier des lecteurs et les antennes ouvertes, d’accord, mais ces moyens sont, par définition, trop subordonnés aux supports qui les octroient généreusement pour faire office de contrepoids réel. Quant à Internet, les poissons du bocal médiatique ne s’aventurent presque jamais dans ce marigot, car il paraît, figurez-vous, ô abomination, qu’on n’y dit pas toujours la vérité. Brrrr! Ça doit être un endroit terrifiant. Pour vous et moi, qui sommes habitués à raconter des bobards, voire qui mentons comme nous respirons, passe encore; mais pour des professionnels de la vérité, il y a là quelque chose qui heurte la sensibilité…

Une population bornée, nombriliste et butée, contre des élites pro-européennes, audacieuses et désintéressées? C’est drôle, mais on a plutôt l’impressio que c’est exactement l’inverse! …

Bien sûr, parmi les Français qui ont voté oui, comme la grande majorité des électeurs UMP, aucun ne trouve qu’il y a trop d’étrangers en France…

Pour la première fois, on a vu le thème de l’antilibéralisme déborder des sphères altermondialistes et se propager suffisamment dans la société pour peser sur l’issue d’un scrutin…

lire l’article en entier sur : Le Carnet de Périphéries, juin 2005


les photos et vidéos de ce site sont disponibles sous un contrat Creative Commons.

Le contenu de ce site est entièrement sous licence libre GFDL (Gnu Free Documentation License)

le loup voyou est optimisé pour tous les navigateurs (firefox, opera, safari etc.) sauf internet explorer...

Propulsé par WordPress